Souci – Calendula officinalis

Souci – Calendula officinalis

13 août 2014
/ / /

Fiche de plante médicinale

Souci, Calendula

Souci, Calendula

 

Nom scientifique : Calendula officinalis (souci des jardins), Calendula arvensis (souci sauvage, souci des champs)

Autre noms : Souci, fleur de tous les mois, fleur de calendule

Famille : Astéracées, anciennement Composées

Origine du nom : Souci vient du latin « solsequia » « qui suit le soleil » car les fleurs s’ouvrent au lever du soleil et se referment la nuit. Calendula vient du latin « calendæ », le premier jour du mois chez les Romains, en référence à la floraison continuelle du souci officinal.

Période de récolte : début du printemps à l’automne

Parties utilisées : fleur

La fleur de souci est comestible. C’est aussi une plante tinctoriale.

Propriétés médicinales du Souci

  • Anti-inflammatoire en interne comme en externe (grâce à la combinaison de ses différentes propriétés et principes actifs)
  • Antiseptique et antibactérien (contre le staphylocoque et les trichomonas)
  • Cicatrisant des muqueuses, des parois des organes et de la peau
  • Fongicide
  • Antiviral et immunostimulant
  • Combat les états dépressifs et nerveux
  • Sudorifique
  • Dépuratif et drainant
  • Sédatif et stimulant
  • Antispasmodique
  • Cholagogue (favorise la sécrétion biliaire)
  • Astringent (resserre les tissus)
  • Anti-œdémateux
  • Emménagogue (régularise les menstruations)
  • Antivenimeux

Indications du Souci

En interne

  • Grippe
  • Fièvre
  • Jaunisse
  • Infections
  • Inflammations : de la bouche, de la gorge, de tout le système digestif, en particulier de l’estomac et des intestins
  • Ulcère gastrique et duodénal, gastrite
  • Côlon irritable, colite, entérocolite
  • Troubles digestifs
  • Troubles hépato-biliaires
  • Troubles menstruels (douleur et cycle irrégulier)
  • Nervosité et fatigue, Dépression
  • Régulation de la rate

En externe (infusion, teinture, huile macérée, pommade)

  • Conjonctivites
  • Mycoses vaginales et autres
  • Blessures, brûlures, crevasses, gerçures, engelures
  • Plaies infectées, Coupures
  • Eczéma, acné, dartres, psoriasis, urticaire
  • Coup de soleil, piqûres d’insectes
  • Piqûres venimeuses
  • Bleus, contusions, entorse
  • Escarres

Utilisations du Souci

En interne

Infusion : 3 à 5 gr de pétales par tasse (100 à 150 ml) d’eau bouillante;  10 minutes d’infusion. 3 à 4 tasses par jour.

En externe

Infusion :  30 à 50 g pour 500 ml d’eau. A utiliser en application sous forme de lotions, compresses, gargarismes, bains, lavage.
Conjonctivites : 50 g de fleurs pour un litre d’eau bouillant. Infuser 10 mn. Laisser refroidir et appliquer avec un coton.
Décoction : 50 à 100 g de fleurs par litre d’eau. Faire bouillir les fleurs 10 mn. En lotions, compresses, lavages, gargarismes.

Teinture : Laisser macérer pendant 15 jours, 20 g de fleurs sèches dans 100 ml d’alcool à 60°. Filtrer
En interne : Prendre 30 à 60 gouttes (voir plus sur prescription) dans un demi-verre d’eau – 2 à 3 fois par jour.
En externe : Teinture diluée à 10 %. A utiliser en lotions, compresses, gargarismes, bains, lavage.

Huile macérée de souci : Faire macérer 50 g de fleurs sèches dans 500 ml d’huile végétale ( ce qui revient à remplir un bocal de fleurs et à les recouvrir d’huile).
Méthode chaude : faire infuser l’huile et les fleurs au bain marie pendant 2 heures
Méthode froide : laisser macérer au soleil durant 3 semaines – 1 mois.

Contre-indications du Souci

Personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (anciennement composées).

Lors de la grossesse et de l’allaitement en usage interne.

Sources : http://les-herboristes.forumactif.com/t564-souci-calendula-officinalis

http://www.floramedicina.com/25-plantes-medicinales-connaitre

http://www.l-herboriste.fr/article-souci-40614457.html

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

F